Modifications de la réglementation sur les raccordements et extrémités de dispositifs de retenue.

Lorsqu’on parle de dispositifs de retenue de véhicules, ce qui vient d’abord à l’esprit ce sont les barrières de sécurité. Ces éléments linéaires sont installés en bordure des routes pour éviter que les véhicules ne sortent de la voie et provoquent des accidents graves. Bien que ce soit les premiers qui viennent à l'esprit, il existe également d'autres types de dispositifs de retenue des véhicules, tels que les atténuateurs d'impact, les raccordements entre systèmes, les extrémités de barrière, les sections de barrière amovibles et les systèmes de protection des motocyclistes.

Tous ces systèmes sont réglementés par différentes normes européennes qui établissent les exigences à remplir pour être classés dans l'une des catégories envisagées par ladite réglementation. Dans le cas des raccordements et des extrémités de barrières, la norme de référence est la UNE- ENV 1317-4:2002 pour laquelle nous souhaiterions, dans cet article, vous parler un peu plus en détail des changements à venir.

Cette norme, en vigueur depuis le 30 avril 2002, n'a jamais été harmonisée par UNE-EN 1317-5:2008+A2:2012. Cela signifie que tout Raccordement ou Extrémité répondant aux tests spécifiés dans ladite norme sera accepté, mais n'aura pas le marquage CE. Par conséquent, cette norme est volontaire et il n’y a pas une volonté claire de la part des administrations pour exiger que ce type de produits soit évalué sous le couvert de cette norme.

Cette situation donne lieu à ce que des points sur le réseau routier national ne soient pas correctement traités présentent un risque important d’accidents graves.

La nécessité de modifier cette norme

La commission européenne de normalisation « CEN/TC 226/WG 1 – Crash barriers, safety fences, guard rails and bridge parapets » est chargée de préparer la réglementation relative aux dispositifs de retenue des véhicules. Le comité CTN 135-Commission Matériel de Signalisation Routière. SC1 barrières de sécurité, duquel l'équipe Metalesa est membre, est directement rattaché à cette commission.

Depuis des années, des travaux sont en cours au sein du TC226 pour modifier la réglementation UNE-ENV 1317-4:2002 afin de retirer d'une manière ou d'une autre du bloc réglementaire les dispositifs de retenue des véhicules qu'il réglemente. Toutefois, jusqu’à présent, cette tâche n’a pas été accomplie avec succès car il s’agit d’une tâche complexe.

Les raccordements et les extrémités, par définition, se connectent à d'autres systèmes. Un raccordement est une section longitudinale qui relie deux systèmes, tels que des barrières ou des dispositifs de retenue, à l'aide de pièces spéciales qui garantissent une transition logique des rigidités. Une extrémité de barrière est un système de points, tel qu'un atténuateur d'impact, qui se connecte à une barrière ou un dispositif de retenue. Par conséquent, l'évaluation d'un terminal de barrière implique l'évaluation de la connexion entre la barrière ou le dispositif de retenue et l’extrémité, ce qui équivaut à évaluer un raccordement entre dispositifs même si l’un d’entre eux n’est pas une barrière.

Lorsqu'il s'agit d'harmoniser ces systèmes sous une même norme, il y a un grand pas à franchir : il existe sur le marché de nombreux dispositifs terminaux qui, comme nous l'avons dit précédemment, sont conformes à la réglementation mais ne dispose pas du marquage CE, ce qui rend extrêmement complexe l'établissement de règles claires pour les évaluer et ne pas limiter la libre concurrence.

De nouvelles réglementations sur les raccordements et les extrémités de dispositifs sont en en cours

Une fois comprise la variabilité de ce type de produits, on comprend combien il est complexe de les réglementer, cependant, en juin dernier, la date limite pour voter dans le TC226 a expiré. Ce vote a examiné la publication de rapports et de spécifications techniques qui établissent séparément les méthodes d'évaluation de chacun de ces systèmes et aident les administrations à établir des critères pour exiger les différents avantages des systèmes, en les séparant définitivement du marquage CE.

Les nouvelles réglementations de ces systèmes seraient les suivantes :

  • Les extrémités de dispositifs de retenue sont réglementées par le FprCEN/TS 1317-7. Il s'agit d'une spécification technique qui de ce fait, il est décidé tous les 3 ans si elle devient une norme à harmoniser et pouvoir ainsi disposer du marquage CE.
  • Les raccordements sont réglementés par le FprCEN/TR 1317-10. Dans ce cas, il s'agit d'un rapport technique, c'est-à-dire qu'il n’a pas besoin d’être révisé dans le temps étant donné qu’il s’agit d’une déclaration d'intentions concernant le fait que les raccordements ne porteront pas le marquage CE.

Avec ce changement de paradigme de la réglementation des Extrémités et Raccordements de Dispositifs de Retenue, les administrations n'ont plus à exiger un marquage CE qui n'a pas pu être obtenu, puisque la UNE-ENV 1317-4:2002 est abrogée.

Enfin, il convient de noter que c'est désormais au tour des administrations de relever le défi et d'établir quels tests ou exigences sont requis pour que ce type de produits soit installé sur les routes qu'elles réglementent. Certaines administrations, comme la française, ont déjà défendu ce changement et ont des exigences alignées sur la nouvelle réglementation.


Sécurité Routière Active, comment ce nouveau concept transforme la route

La technologie est un progrès, et le progrès nous fait évoluer en tant que société. Grâce aux avancées technologiques, de nouvelles formes de communication et de mobilité ont été créées qui à leur tour ont conçu de nouveaux concepts. Par exemple, dans le cas des véhicules, de nouvelles technologies telles que la propulsion électrique se sont vulgarisées, donnant naissance aux véhicules de mobilité personnelle (VMP).

Les VMP sont de plus en plus courants dans les villes et ont généré un nouvel écosystème de mobilité qui présente de nouveaux défis. Le réseau routier actuel doit s'adapter à ces nouvelles habitudes. Cela signifie que de nouveaux éléments sont en jeu, pouvant provoquer des sinistres obligeant à franchir une nouvelle étape dans la prévention des accidents.

La Sécurité Routière Active, une nouvelle façon d'appréhender la prévention des accidents

L’engagement de METALESA a toujours été d'améliorer la qualité de vie des personnes. L'un de nos objectifs est d'agir en proposant des solutions de protection dans chacun de ses domaines. Qu'il s'agisse de protection acoustique ou routière, nous essayons toujours de proposer les meilleures solutions. Comme le dit notre slogan: Notre objectif, la protection.

C'est pourquoi, en raison de l'évolution de la société, de la technologie et des réseaux de connexion qui nous permettent déjà d'atteindre des vitesses de transfert 5G, nous avons voulu aller plus loin dans notre objectif et envisager l’hypothèse suivante : comment pouvons-nous atténuer la gravité des accidents? Pourrions-nous les empêcher? Comment les autorités peuvent-elles agir lors d'un accident sans qu'elles aient besoin de recevoir un appel téléphonique? Ce sont ces idées que nous avons regroupées sous le concept de Sécurité Routière Active.

Qu'est-ce que la Sécurité Routière Active?

La Sécurité Routière Active est un nouveau concept qui élève la sécurité routière à un autre niveau. Avec l'utilisation d'équipements connectés, ce dernier est capable de collecter des données de trafic et d'environnement, de les analyser en temps réel et d'avertir tous les usagers de la route en cas de risque d'accident dû à une mauvaise visibilité, à des embouteillages, parmi de nombreuses autres hypothèses, sans intervention d’un tiers.

De plus, la connectivité signifie qu'en cas de choc ou de risque détecté sur la route, l'équipement peut être en mesure d'avertir les autorités de manière autonome et immédiate afin que celles-ci puissent gérer rapidement l'intervention et l’assistance nécessaires.

Différences entre la Sécurité Routière et la Sécurité Routière Active

Jusqu'à présent, les équipements de sécurité routière avaient un rôle passif dans la prévention des accidents. En cas de choc de véhicules, sa tâche était d'atténuer la gravité de l'accident, en absorbant une partie de l'énergie et en empêchant le véhicule de quitter la route.

Avec la Sécurité Routière Active, les équipements de sécurité routière jouent un rôle actif sur la route, en étant capables de collecter des données avec les capteurs intégrés, de les analyser et d'adapter leurs caractéristiques de manière autonome pour communiquer avec les usagers de la route à travers une signalisation lumineuse ou en pouvant se coordonner avec d'autres éléments d'information tels que les panneaux de signalisation variable.

De cette façon, en plus de pouvoir communiquer avec les usagers de la route, il est également capable de communiquer avec les autorités et les centres de gestion du trafic. Il peut notifier un accident en temps réel, collecter des données de trafic ou de qualité de l'air et notifier selon des paramètres prédéfinis.

Environnements d'action de la Sécurité Routière Active pour les infrastructures

Les routes sont un espace partagé par différents types de véhicules et d'usagers, depuis des voitures ou des camions jusqu’aux plus petits tels que les VMP, les vélos ou même les piétons. Cela signifie qu'il existe une série de facteurs qui peuvent mettre en danger la sécurité des usagers, tels que les excès de vitesse, la non-séparation des voies, les virages dangereux ou les sections à visibilité réduite.

Si nous faisions une liste de tous ces facteurs, les plus importants seraient les suivants:

  • Conditions météorologiques avec visibilité réduite, comme le brouillard. La réduction de la visibilité sur la route est un facteur clé en cas d'accident, car le conducteur ne dispose pas d'un bon champ de vision.
  • Les virages dangereux ou portions de route avec des changements de hauteur. Ces situations peuvent entraîner des accidents par perte de contrôle du véhicule.
  • Entonnoirs et embouteillages. La circulation dense et les embouteillages peuvent augmenter le risque d'accidents et diminuer la fluidité du traffic. Les usagers en état de stress peuvent enfreindre les consignes de sécurité routière.
  • Accidents dans les zones interurbaines. Le manque de signalisation et d'indication dans certaines zones urbaines peut provoquer des accidents graves qui affectent directement nos concitoyens.

Comment la Sécurité Routière Active résout-elle les problèmes sur la route?

L'un des avantages de la Sécurité Routière Active est qu'elle peut être adaptée aux conditions de la route. Par exemple, en cas de fortes pluies, les systèmes de signalisation adaptative peuvent être ajustés pour améliorer la visibilité du conducteur et réduire les risques d'accidents. De même, dans des situations de faible visibilité dues au brouillard ou au verglas, des capteurs peuvent détecter ces conditions et alerter le conducteur pour qu'il adapte sa prudence.

Un autre avantage de la Sécurité Routière Active est que le risque d'accidents et de blessures peut être réduit. La mise en place de mesures de sécurité routière spécifiques peut aider à prévenir les accidents et à en minimiser l'impact s'il devait se produire. Par exemple, l'installation de barrières de sécurité et de panneaux de signalisation dans les virages dangereux ou les tronçons accidentés peuvent empêcher les véhicules de sortir de la route en cas d'erreur du conducteur.

En outre, la Sécurité Routière Active peut également améliorer la fluidité du trafic. Par exemple, les systèmes d'information en temps réel du trafic peuvent aider les conducteurs à éviter les ralentissements et les embouteillages, à réduire le temps de trajet et à améliorer l'efficacité de la conduite sur route.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce nouveau concept et découvrir comment METALESA travaille pour en faire une réalité, vous pouvez consulter notre web sur la Sécurité Routière Active, où nous le détaillons.


Pour un Noël sur la route en toute sécurité

Nous sommes en pleines fêtes de Noël, période à laquelle nous retrouvons généralement nos proches, parcourant parfois de nombreux kilomètres pour rentrer à la maison. Pour nous, le meilleur cadeau de Noël est que tous les usagers de la route arrivent à destination en toute sécurité.

Des chiffres que nous n’aimons pas vous communiquer

Selon la DGT, Noël dernier, annonçait un bilan de 57 décès dans des accidents de la circulation sur les routes espagnoles. La plupart des accidents étaient dus à des sorties de route. 21 personnes étaient des usagers vulnérables (piétons, automobilistes et cyclistes) et 35 ont perdu leur vie sur les autoroutes et voies rapides.

Ce ne sont pas des données qu'on aime communiquer, mais, si on veut faire prendre conscience aux usagers de la route de l'importance d'être prudent pendant cette période de Noël, il faut afficher la réalité aussi crue soit-elle. Espérons que cette année ce chiffre se réduise au minimum possible. Faisons de notre mieux pour atteindre cet objectif.

Accidents de la route : pourquoi se produisent-ils davantage à Noël ?

  • A Noël, les déplacements augmentent : On estime pendant cette période, environ 16 millions de déplacements sont effectués. Plus il y a de voitures, plus la probabilité d’avoir un accident est importante, il est donc essentiel de faire preuve d'une extrême prudence au volant.
  • Augmentation de la consommation d'alcool : Les déjeuners et dîners pendant cette période de Noël se distinguent par leur joie, par une cuisine délicieuse, et en règle générale, par quelques verres de plus. Quelque chose d'aussi simple et efficace que le fameux « boire ou conduire, il faut choisir », n'est malheureusement pas suivi à la lettre, et chaque année à Noël, un nombre considérable de conducteurs sont testés positifs à l'alcootest, ce qui représente un grand danger pour les autres usagers et pour eux-mêmes.
  • Conditions météorologiques défavorables : l'hiver peut jouer contre nous. Vents forts, routes verglacées, brouillard ou pluie multiplient les dangers sur les routes. Ces conditions météorologiques défavorables rendent difficile le contrôle du véhicule et peuvent déclencher des accidents, il est donc important de ralentir, de garder une distance de sécurité avec les autres véhicules et de conduire en redoublant l’attention.
  • Excès de vitesse : L'excès de vitesse est la principale cause d'accidents de la circulation à Noël. Ce sont des dates où l'on a tendance à se laisser déborder par les achats de dernière minute et les imprévus... Mais se précipiter sur la route n'est jamais une bonne option. Réfléchissez avant d'agir !

 

Sur la route, en ayant tous ces facteurs à l'esprit, nous pourrons tous passer un Joyeux Noël sans de tristes nouvelles. Ce sont des dates à « savourer » au maximum !

 

 

La protection est notre objectif : Découvrez nos produits

Que ce soit Noël ou pas, quelle que soit le moment, la sécurité routière ne distingue pas si nous sommes en période de congés ou pas mais nous, nous sommes toujours là. Nos produits, tant sur les routes espagnoles qu'internationales, prennent soin des usagers qui se déplacent chaque jour, protégeant les personnes, sauvant des vies.

Nous vous montrons, ci-dessous, quelques-uns des produits que METALESA conçoit, fabrique et installe pour garantir la sécurité de ce qui compte le plus pour nous : les personnes. Parce que vous méritez un Noël plein d'amour et de bonheur.

 

Équipement de pont

Sur les routes, les ponts représentent des tronçons plus dangereux pour les usagers, c'est pourquoi nous veillons à leur fournir des mesures de protection à travers l'installation d'équipements spécialement conçus pour ce type d’ouvrage.

 

Dispositifs de retenue métalliques

Un dispositif de retenue métallique est un système de retenue de véhicule conforme à la norme UNE EN 1317 parties 1 et 2, de sorte qu'après avoir satisfait les tests à échelle réelle, il a obtenu le marquage CE. Il est placé sur des ouvrages de passage, couronnements de murs, tabliers de ponts...

Nous avons le dispositif de retenue métallique META13 et le dispositif de retenue métallique META16, indispensables à la garantie de la sécurité routière.

Certains de ses avantages sont :

  • Les deux dispositifs permettent l‘installation d'écrans acoustiques et protections anti-vandalisme à très courte distance du système.
  • En cas d'accident de véhicule, le remplacement des articles est rapide et peu coûteux.
  • Il est très polyvalent avec la possibilité de placer des grilles ou des systèmes de protection pour les motards
  • Grande longévité grâce à la galvanisation discontinue, permet un thermolaquage dans les différentes couleurs de la carte RAL.

Garde-corps pour ponts

Les garde-corps pour ponts fonctionnent comme un système de retenue pour les personnes ou d'autres véhicules de mobilité personnelle.

Nous avons une grande variété de modèles de garde-corps en acier pour ponts qui sont faciles à installer, permettant le choix de la finition et la couleur thermolaquée la plus appropriée pour l'intégration du garde-corps dans le paysage.

Nous fabriquons également des garde-corps en acier inoxydable, avec des câbles en acier ou d'autres conceptions qui couvriront toutes les exigences du projet.

METALESA_barandilla M003

Impostes pour ponts

Une imposte métallique pour ponts est un élément qui habille le bord du tablier qui supporte des conduites d'électricité, de gaz ou d'eau, ou tout simplement pour le revêtir. Ce type d'équipement de pont embellit le pont, offrant non seulement de la fonctionnalité, mais aussi de l'élégance.

Corniches pour ponts

Comme les impostes, les corniches pour ponts sont un type d'équipement qui renforce également la structure en lui donnant une plus grande rigidité, et permet d’y loger des conduites d'électricité, de gaz ou d'eau. Elles sont très fréquentes en France.

 

Atténuateurs de chocs

Les atténuateurs de chocs sont considérés comme l'un des dispositifs les plus efficaces pour sauver des vies. Ils sont constitués d'une structure déformable qui freine le véhicule en cas de collision, absorbant l'impact, réduisant considérablement les conséquences graves de l'accident.

METALESA dispose d’une grande variété de modèles qu’il est essentiel de placer dans une position correcte sur la route afin qu'ils puissent remplir leur fonction. Chaque modèle est adapté pour résister à différents niveaux d'énergie en fonction du poids, du type de véhicule et de la vitesse d'impact. De plus, ceux-ci sont homologués selon la norme UNE EN 1317-3, qui définit les conditions d'essai pour l'obtention du marquage CE.

Pendant ces fêtes de Noël, nous allons vous accompagner dans tous vos déplacements. Nous voulons vous protéger et que votre destin ne soit autre que la rencontre avec ceux que vous aimez tant. Nos produits sur les routes sauvent des vies, mais ne baissez jamais la garde car la Sécurité Routière ne sait pas distinguer les périodes de vacances. La protection est notre objectif !

 


Atténuateurs d'impact et terminaux de barrière. Critères d’application.

Les dispositifs de retenue des véhicules (DDR) sont sans aucun doute l'un des éléments clés lorsqu'il s'agit de mesurer le niveau de sécurité routière sur notre réseau routier. Ces systèmes, s'ils sont installés avec les normes de qualité appropriées, parviennent à réduire considérablement les conséquences des accidents, principalement d’une sortie de route ou d’un impact frontal.

Il existe de nombreuses réglementations nationales et internationales qui permettent l'évaluation et la certification des produits et établissent un guide de critères permettant de les installer correctement, toujours en fonction des caractéristiques de la route et des prescriptions de son fabricant.

Réglementation pour les systèmes de confinement des véhicules

La réglementation applicable en Europe est la norme UNE EN 1317, qui comprend plusieurs parties permettant d'évaluer les barrières, les DDR, les atténuateurs d'impact, les raccordements entre les dispositifs de retenue, les terminaux, les sections de barrière amovibles, ainsi que les systèmes de protection des motocyclistes. Une fois ces lignes directrices établies dans l'ensemble de l'Union Européenne, chaque administration doit transposer cette norme en établissant ses propres critères d'installation. Dans le cas de l'administration espagnole, l'ordonnance 35/2014 a été élaborée sur les critères d'installation des dispositifs de retenue des véhicules.

Ce règlement a son champ d'application dans le réseau routier national et établit des critères d'installation principalement pour les barrières et les DDR. Cependant, si vous recherchez des critères d'installation d'atténuateurs ou de bornes, vous ne trouverez guère de référence dans l'article 6.6 où les bornes sont mentionnées comme extrémités de barrière, dans les articles 6.7.3 et 6.7.4 où leurs différences se mélangent, et enfin, dans article 9, il les mentionne indifféremment sans préciser quand utiliser l'un ou l'autre.

De la réglementation européenne, il est déduit que les atténuateurs ont le marquage CE car la partie 3 de la norme EN 1317 est harmonisée par la partie 5. Cependant, les bornes n'ont pas de marquage CE car elles ne sont pas harmonisées par ladite partie 5.

Niveaux de performance du terminal et de l'atténuateur d'impact

De plus, ces systèmes sont classés selon leur niveau de comportement:

  • Les atténuateurs d'impact peuvent être de niveau de comportement 50, 80, 100 et 110. Ce nombre fait référence à la vitesse à laquelle ils sont testés. Pour chaque niveau, la norme prévoit 5 tests grandeur nature avec des directions et des angles d'approche différents.

  • Les Terminaux sont classés par leur Classe de Comportement P1, P2, P3 et P4 selon la partie 4 de la norme. Actuellement, cette partie 4 est en vigueur, cependant, elle devrait être remplacée prochainement par une nouvelle instruction technique pour les terminaux récemment approuvée par le comité de normalisation. Dans cette instruction, les terminaux sont classés comme T50, T80, T100 et T110, une classification très similaire à celle des atténuateurs. Quant aux essais grandeur nature, jusqu'à 6 essais sont envisagés pour évaluer leur comportement.

Tous ces essais permettent de caractériser les atténuateurs et les terminaux, en leur attribuant des paramètres de déformation associés aux déplacements survenus dans le test lui-même, ainsi que des valeurs de sévérité pour les occupants du véhicule.

Critères d'application des atténuateurs d'impact et des terminaux

Hasta aquí, la normativa europea aporta algo de luz, pero llegados a definición de proyecto y a instalación en obra, se observa en la OC 35/2014 una manifiesta carencia de criterios a la hora de emplear terminales y/o atenuadores, en comparación con el detalle exhaustivo de barreras y pretiles.

Jusqu'à présent, la réglementation européenne n’a apporté que très peu d’éclaircissements, mais lorsqu'il s'agit de définir le projet et de l'installer sur site, l'Ordonnance 35/2014 montre un manque manifeste de critères lors de l'utilisation de bornes et/ou d'atténuateurs, par rapport au détail exhaustif des barrières et dispositifs de retenue.

Par exemple, dans le cas des barrières et des DDRs, nous pouvons définir le niveau de comportement requis en fonction de la gravité de l'accident et des caractéristiques de la route. Cependant, dans le cas des terminaux et des atténuateurs, nous n'avons aucun critère qui détermine le choix du système. Une option consiste à choisir le système en fonction de la vitesse limite autorisée sur la voie et de la vitesse à laquelle le système a été testé. Curieusement, ce critère n'est pas celui appliqué aux barrières ou DDR, où il est courant d'installer un DDR testé à 70 km/h sur une route où rouler à 120 km/h est autorisé.

Un autre point commun d'installation des terminaux et des atténuateurs se trouve au niveau des sorties ou bifurcations. Encore une fois, l'Ordonnance manque de critères d'installation à ces endroits ; un problème qui soulève de nombreuses questions. Par exemple, quelle voie privilégier et si les accotements des deux voies doivent être respectés ou non, ou, par exemple, la position du système sur le zébrée, plus ou moins éloigné de la bifurcation. Dans ce cas, il faudra évaluer dans quelle mesure les barrières qui seront sûrement obligatoires pour les deux voies peuvent converger.

Cette variabilité de positionnement affecte la solution, puisque les atténuateurs et les terminaux peuvent être obtenus dans des familles où, pour un même système, il existe plusieurs solutions en termes de largeurs et même d'inclinaisons des parements, pouvant aller d'un terminal et/ou d'un atténuateur de 300 mm de large à un autre de 2300 mm.

Ces notes très brèves sur les critères d’application couvrent à peine quelques-uns des nombreux doutes qui sont traités de manière beaucoup plus détaillée dans un webinaire de 40 minutes où, avec de nombreux exemples, photos et vidéos, nous essayons d’expliquer les critères de bon sens que nous appliquons actuellement en l'absence de critères réglementaires homogènes. Pour visionner ce webinaire, accédez à notre page de formation en ligne.

En guise de conclusion, nous aimerions souligner que les entreprises privées évoluent systématiquement avec le développement de nouveaux et meilleurs systèmes qui optimisent les conditions de sécurité routière sur nos routes. Mais cela n'ira pas très loin si ce développement de produits ne s'accompagne pas d'outils légaux et réglementaires permettant d'utiliser les DDR de manière efficace et homogène.

Gamme d'atténuateurs d'impact avec marquage CE de METALESA

Metalesa dispose d’une vaste expérience des critères d'application de ces systèmes après avoir réalisé de multiples projets, et en cas de doute, nous serons heureux de conseiller et de guider tout technicien et professionnel dans ce monde des dispositifs de retenue véhicules.

Atténuateur de choc C80 P330
Atténuateurs de choc C80 P600
Atténuateurs de choc C80 P900
Atténuateurs de choc C80 P1600
Atténuateurs de choc C80 D2300
Atténuateurs de choc C100 P330
Atténuateurs de choc C110 P330
Atténuateurs de choc C110 P600
Atténuateurs de choc C110 P900
Atténuateurs de choc C110 P1600

Connaître la réglementation des dispositifs de retenue de véhicules

Chez Metalesa, chaque fois que nous vous parlons de nos produits, nous vous disons à quoi ils servent, toutes leurs caractéristiques, leurs avantages... C'est pourquoi nous vous proposons aujourd'hui un article un peu différent dans lequel nous aborderons un sujet que nous traitons habituellement au-delà de notre blog : La réglementation des dispositifs de retenue des véhicules UNE EN 1317.

Si vous avez besoin de réviser vos connaissances sur les dispositifs de retenue des véhicules existants, nous vous recommandons de lire cet article en cliquant sur ce lien.

Une réglementation commune pour l'amélioration de la sécurite routière

Depuis janvier 2011, les dispositifs de retenue des véhicules installés dans l'Union européenne doivent obligatoirement être certifiés selon la norme UNE EN 1317. La création de cette norme implique l'homogénéisation de la méthodologie d'essai des dispositifs de retenue et des critères d'acceptation, favorisant ainsi la sécurité routière.

Nous comprenons que ces normes techniques peuvent être difficiles à comprendre et à interpréter, par conséquent, en tant qu'experts de la norme UNE EN 1317 et en tant que membre du comité de normalisation UNE CTN135, Metalesa, veut être un référent en matière de réglementation des dispositifs de retenue. C’est pour cette raison, que nous vous expliquerons dans cet article, tout ce que vous devez savoir sur la norme UNE 1317.

Qu'est-ce que l'UNE?

Pour expliquer la réglementation UNE EN 1317, il est d'abord important de savoir d'où elle vient.

L'UNE (Association espagnole de normalisation) est le seul organisme de normalisation en Espagne. Son travail réside dans la création de réglementations pour les différents secteurs, afin qu'ils soient conformes à une série de normes standardisées et acceptées, qui garantissent la qualité et l'excellence des entreprises.

Concrètement, Metalesa, fait partie du Comité de Normalisation CTN-135 (Équipements de Signalisation Routière), qui est chargé d'élaborer des normes pour la normalisation des éléments ou équipements destinés à la signalisation, à la sécurité, au balisage et au trafic destiné à l'information, à la planification et à la sécurité routière. Par conséquent, la création de normes relatives aux dispositifs de retenue des véhicules est incluse ici.

Depuis sa création, le comité de normalisation CTN-135 a élaboré 283 normes pour promouvoir la sécurité routière ; dans cet article, nous nous concentrerons spécifiquement sur la norme UNE EN 1317.

Tout ce que vous savoir sur la NORME UNE EN 1317, la réglementation relative aux dispositifs de retenue des véhicules

Les dispositifs de retenue des véhicules sont des équipements essentiels de sécurité routière sur les routes pour éviter les conséquences graves d'un accident, c'est pourquoi il est si important que leur fonctionnement soit soumis aux critères d'acceptation imposés par la norme UNE EN 1317.

Voici les facteurs pris en compte :

  • Niveau de retenue : Garantit que le dispositif de retenue retienne le véhicule en cas de collision, sans renverser la voiture ni traverser le dispositif.
  • Sévérité de l'impact : Réduit les décélérations pour minimiser les dommages aux occupants du véhicule.
  • Déformation du dispositif : Désigne le déplacement transversal du dispositif lors de l'impact.
  • Redirectionnement : Assure le retour à la route du véhicule qui heurte le dispositif de retenue, de manière contrôlée tout en évitant qu'il n'envahisse les autres voies.

 

En tenant compte des variables ci-dessus, nous pouvons différencier les différents types de dispositifs de retenue qui diffèrent par les conséquences et les effets que l'impact a sur le véhicule, les occupants et le dispositif de retenue lui-même.

Tous les dispositifs de retenue sont soumis à des tests grandeur réelle dans lesquels les critères ci-dessus sont pris en compte et doivent être satisfaits afin de se conformer à la norme UNE EN 1317.

Nous allons ensuite expliquer de manière plus approfondie chacun des paramètres qui caractérisent les dispositifs de retenue :

Niveau de confinement

Il fait référence à la capacité d'un dispositif de retenue à résister à la charge de l'impact d'un véhicule.

Le risque d'accidents sur une route donnée, la vitesse autorisée et le nombre moyen de véhicules lourds dans chaque sens au moment de la mise en service, déterminent le choix du niveau de retenue que doit avoir un dispositif de retenue de véhicules.

En ce sens, la norme UNE EN 1317 définit plusieurs niveaux de retenue, qui sont acceptés lorsqu'ils passent des tests rigoureux grandeur nature. La liste des essais qui certifient chaque niveau peut être consulté sur le tableau suivant :

(*) L’essai TB11 vise à vérifier que le niveau de retenue du véhicule lourd est compatible avec la sécurité des occupants des véhicules légers.

Ces tests grandeur nature sont effectués dans des laboratoires homologués, de sorte que des valeurs sont fixées pour la vitesse au moment de l'accident, pour la masse du véhicule et l'angle auquel il heurte le dispositif de retenue.

Une fois le niveau de retenue fixé, un système complexe de caméras performantes et de capteurs calibrés en laboratoire permet de définir le comportement d'un dispositif de retenue au moyen de valeurs précises des paramètres suivants.

Indice de sévérite de l'impact

La collision d'un véhicule sur un dispositif de retenue comporte des risques pour ses occupants. Le niveau de sévérité de l'impact est défini par la sévérité des risques à l'intérieur du véhicule.

Le niveau de sécurité d'impact est calculé à partir de la combinaison des valeurs suivantes : impact de la tête (THIV) et décélération (ASI).

Il est important de noter qu'en Europe, l'installation d'un dispositif de retenue de sévérité de choc C n'est pas autorisée, car cette valeur peut entraîner un choc mortel pour le conducteur du véhicule.

Déformation du système

Le comportement d'un dispositif de retenue est caractérisé par le déplacement transversal du dispositif au moment de l'impact. Celui-ci est défini dans les essais grandeur nature par les paramètres de largeur de fonctionnement et de déflexion dynamique.

  • Déflexion dynamique : fait référence au déplacement dynamique latéral maximal de la face du dispositif de retenue du véhicule la plus proche de la circulation sur la route. Elle se mesure en mètres.
  • Largeur de fonctionnement : c'est la distance entre la face du dispositif de retenue la plus proche du flux de trafic avant que l'impact ne se produise, et la position latérale la plus éloignée qui, pendant l'impact, atteint une partie essentielle du dispositif de sécurité. La norme classe ce paramètre de W1 à W8 selon les mètres de déplacement.

  • Intrusion de véhicule : C'est le déplacement latéral dynamique maximum de la face du dispositif de retenue exposée au trafic, sans déformation. Ce paramètre est évalué au moyen d'enregistrements photographiques ou vidéo à grande vitesse, en considérant une charge hypothétique de longueur et de largeur égales à celles de la plate-forme du véhicule, et une hauteur totale de 4 m. La norme UNE EN 1317 classe ce paramètre de VI5 à VI5, en fonction des mètres de déplacement.

En tenant compte des variables ci-dessus, nous pouvons caractériser les différents types de dispositifs de retenue, qui différent entre eux de par les conséquences et les effets que l'impact a sur le véhicule, les occupants et le dispositif de retenue lui-même.

Nous rappelons que tous les dispositifs de retenue ayant un marquage CE ont été soumis à des tests grandeur nature dans lesquels ces critères ont été pris en compte.

Metalesa se charge de concevoir, fabriquer et installer des dispositifs de retenue des véhicules en considérant l’ensemble des paramètres qui doivent être pris en compte suivant la norme UNE EN 1317. De cette façon, nous pouvons garantir la protection des personnes, et nous devons donc pour cela comprendre la réglementation à la perfection.

Si après avoir lu cet article, vous avez encore des questions concernant la réglementation UNE EN 1317, nous vous incitons à consulter notre rubrique de questions fréquemment posées sur les dispositifs de retenue, ou si vous préférez, vous pouvez nous contacter directement, nous serons heureux de pouvoir répondre à vos demandes.


Découvrez notre gamme de systèmes de retenue pour améliorer Sécurité Routière

Assurer la sécurité routière est la responsabilité de tous. Les conducteurs doivent être conscients que chaque trajet en voiture peut avoir de graves conséquences s'ils ne conduisent pas prudemment, mais il faut aussi que les pouvoirs publics qui gèrent les infrastructures de transport garantissent des routes sûres pour minimiser au maximum la gravité des accidents.

Ces « missions » sont déjà bien engagées : les conducteurs sont de plus en plus responsables au volant et les autorités s'emploient à construire des routes sûres. La preuve en sont les chiffres du dernier rapport du Conseil Européen de la Sécurité des Transports (ETSC), qui indique qu'entre 2001 et 2020, le taux d'accidents sur les routes espagnoles est passé de 5.517 à 1.370 victimes. C'est-à-dire 75,2 % de moins. Ces chiffres positionnent l'Espagne comme le pays d'Europe où les décès dus aux accidents de la circulation ont le plus baissé au cours de ce siècle.

En ce sens, les études de Sécurité Routière et l'amélioration des « points noirs » sont absolument indispensables pour améliorer progressivement le réseau routier. Les systèmes de retenue sont l'un des éléments les plus importants de votre équipement de sécurité.

 

Infrastructures pour la sécurité routière : Systèmes de retenue des véhicules

Qu'est-ce qu'un système de retenue ?

Les systèmes de retenue des véhicules sont des barrières de sécurité situées sur les routes pour atténuer les conséquences des accidents dus aux sorties de routes.

Les sorties de route représentent entre 35 et 40 % des accidents de la route. Compte tenu de ces pourcentages élevés, il convient de se demander quel type de système de retenue est-il nécessaire d'installer sur les routes à haut risque d'accidents. Lesdits systèmes de retenue de véhicules « agissent » dans diverses situations telles que :

 

  • Lorsque le véhicule quitte la route de manière incontrôlée.
  • Lorsqu'il y a un risque de chute sur des pentes raides.
  • Lorsque le véhicule envahit une autre voie.
  • Lorsqu'il y a des obstacles sur la route avec lesquels le véhicule peut heurter.

Dans ce type de situations, l'absence de systèmes de retenue est très susceptible d'entraîner une issue fatale, c'est pourquoi leur installation est si importante.

Facteurs à prendre en compte pour l'installation des systèmes de retenue de véhicules

Les facteurs suivants doivent être pris en compte pour décider dans quelles situations il sera nécessaire d'installer des systèmes de retenue de véhicules :

  • Type de route : S'il s'agit d'une route conventionnelle, d'une autoroute ou d'une route à plusieurs voies par sens.
  • Caractéristiques du tronçon : S'il s'agit d'un virage ou d'une section droite.
  • Intensité et composition du trafic : Ce facteur fait référence au nombre de chaque type de véhicule qui circule sur le tronçon en question.
  • Risques existants sur la route : Obstacles, pentes raides, s'il existe d'autres routes qui peuvent être envahies...
  • Distance entre les dangers de la route.

 

Après analyse de ces facteurs, il sera décidé si un système de retenue du véhicule doit être installé sur le tronçon pour atténuer les conséquences des accidents. Si l'étude de ces facteurs indique la nécessité de son installation, l'étape suivante consiste à décider quel type de système de retenue de véhicules est le plus adapté et pour cela, les paramètres suivants sont pris en compte :

 

  • Niveau de retenue : Désigne la capacité du système de retenue à contenir le véhicule en cas de collision, en le redirigeant vers la route dans des conditions stables, c'est-à-dire que le véhicule ne se renverse pas ou que le système de retenue ne pénètre pas à l'intérieur.
  • Gravité de l'impact : Le risque des occupants lorsque le véhicule entre en collision dans le système de retenue.
  • Déformation du système : La mesure du degré de déformation du système de retenue lors du crash, permet de définir la distance à laquelle ladite infrastructure doit être installée par rapport à la zone ou à l'obstacle dangereux.
  • Capacité de redirection : Capacité du système de retenue de véhicules à modifier la trajectoire de la voiture lorsque l'accident se produit, lui permettant une issue aussi parallèle que possible dans le sens de la circulation.

Types de systèmes de retenue de véhicules proposés par Metalesa

Après avoir effectué l'analyse précédente, nous procéderons à la sélection du système de retenue le plus approprié. Metalesa, est hautement qualifiée dans la conception, la fabrication et l'installation de systèmes de retenue pour véhicules et dispose d'une large gamme qui permet de s’adapter à toutes les situations existantes en matière de Sécurité Routière.

Barrière Métallique META13

Ce type de système de retenue de véhicules est installé sur les bords de tabliers de ponts, sur les couronnements de murs de soutènement, sur des ouvrages de passage supérieurs... C'est un système de retenue de niveau H2.

Certains des principaux avantages de la barrière métallique META13 sont la flexibilité du système de retenue, son système d'ancrage fusible qui permet un remplacement simple et rapide en cas d'accident, et sa polyvalence, puisqu'il lui permet de fonctionner comme une protection de véhicules et piétons en y installant une grille.

Il s'agit d'un dispositif homologué selon la norme UNE EN 1317 parties 1 et 2, qui, avec le respect de la partie 5 en termes de contrôle de production, a obtenu le marquage CE.

Parapet Métallique META16

La barrière métallique META16 est notre système de retenue de niveau H3, qui dispose également du marquage CE après avoir passé tous les tests rigoureux à grande échelle dans un centre d’essais agréé en France.

Certains des avantages de ce système de retenue de véhicules sont les suivants : Il est léger et de petites dimensions, il permet l'installation de clôtures anti-vandalisme et/ou d'écrans acoustiques à très courte distance de la barrière. Son montage est simple en raison de son faible nombre de composants.

Dispositifs d’extrémités

Les dispositifs d’extrémités sont des équipements qui se caractérisent par le fait qu'ils sont toujours fixés à l'extrémité d'un système de retenue de véhicules. Ils ne peuvent pas être installés de manière autonome.

Nous avons plusieurs modèles testés conformément à la norme européenne 1317-7. Ils offrent tous la possibilité de se raccorder à des glissières à double ou triple onde, ou à des glissières simples ou doubles (des deux côtés).

Atténuateur de choc

Un atténuateur de choc ou amortisseur est un système de retenue de véhicules qui absorbe les chocs frontaux ou latéraux sans risque d'intrusion de composants dans l'habitacle du véhicule. Son installation est de plus en plus fréquente car elle permet de réduire considérablement le nombre de victimes en cas d'accident.

Nous avons une grande variété de modèles qui peuvent être installés sur dalle béton ou directement au sol. En cas d'impact, l'infrastructure est facile à réparer ou à remplacer.

Barrière mixte (BN1, BN2, PXP…)

Il s'agit d'un système mixte de retenue de véhicules, puisqu'il est composé d'une barrière en béton surmontée d’un dispositif métallique. Ce dernier est installé sur la barrière en béton, ce qui garantit un meilleur système de confinement contre la collision d'un véhicule lourd.

De plus, son esthétique permet une excellente intégration sur les voies, elle est facile à installer et nous disposons de plusieurs modèles de lisses : Avec un tube traversant à une bague soudée sur chaque support, avec un tube soudé directement sur chaque support, ou d'autres modèles selon les conditions d'installation.

 

Chez Metalesa, nous sommes conscients que nos produits sauvent des vies, et c'est pourquoi nous sommes conscients de cette grande responsabilité. En ce sens, il est non seulement important que les autorités se soucient de l'installation de systèmes de retenue sur les routes, mais aussi qu’elles s'assurent que ces infrastructures soient de qualité. L'enjeu est de taille. Metalesa, peut vous assurer la qualité de ses produits pour garantir des routes sûres.

Si vous souhaitez obtenir un devis pour l'installation de nos systèmes de retenue de véhicules, appelez-nous au +34 96 088 99 44 ou envoyez-nous un courriel à metalesa@metalesa.com


Cet été, la Sécurité routière sur les routes

Le moment le plus attendu par la plupart est enfin arrivé, les vacances d'été. Soleil, plage, déconnexion du travail et de la routine quotidienne... Malheureusement, le revers de la médaille est l'augmentation habituelle des accidents de la circulation en raison de l'énorme volume de véhicules circulant sur les routes.

De plus, cette année, nous faisons face à un été un peu différent, car nous venons d'une période marquée par les restrictions de mobilité et l'urgence sanitaire due au COVID-19. Pendant longtemps nous avons dû rester dans nos régions sans possibilité de vacances ou de déplacements, il est donc naturel qu'avec l'arrivée des beaux jours il y ait une augmentation significative des déplacements nationaux, et donc une nécessité d'être extrêmement prudent sur les routes.

La sécurité routière est l'affaire de tous. Si nous sommes tous conscients de l'importance d'être responsable au volant, nous serons en mesure de minimiser les risques d'accidents graves.

Risques accrus sur les routes en été

En plus de l'augmentation caractéristique du trafic estival, il existe d'autres facteurs typiques de l’été qui présentent un risque supplémentaire sur les routes et qui doivent être pris en compte.

Attention à la chaleur

En Espagne, lors des journées les plus chaudes de l'été, la température d'une voiture exposée au soleil pendant une longue période peut dépasser les 50 degrés, ce qui est un risque lors de la conduite. C’est pour cette raison, qu’avant de monter dans le véhicule et de commencer le déplacement, il est recommandé de l'aérer en ouvrant les fenêtres et les portes, en mettant en marche la climatisation et en ne commençant le voyage qu'une fois l'intérieur du véhicule acclimaté. Si possible, l'idéal est d'éviter de conduire aux heures les plus chaudes de la journée.

Prenez soin de votre hydratation et ne buvez jamais d'alcool

Le manque d'hydratation peut entraîner de graves risques au volant. Les symptômes les plus fréquents de la déshydratation sont généralement la fatigue et la somnolence… Il est recommandé de ne pas attendre de ressentir ces signes pour boire de l'eau. Gardez toujours une bouteille d'eau à portée de main dans votre véhicule et buvez fréquemment, même si vous n'avez pas particulièrement soif.

C'est aussi une évidence, et des centaines de conducteurs sont pénalisés chaque jour pour avoir dépassé le taux d'alcoolémie autorisé au volant. Boire ou conduire, il faut choisir !

Nourriture avant et pendant votre voyage

Si nous allons faire de longs voyages en été, il est important de faire des repas légers. Sinon, un inconfort digestif peut survenir et peut distraire notre attention, provoquer également une somnolence et affecter la sécurité routière.

Voyagez toujours avec des vêtements adaptés et confortables

Au-delà de la conduite avec des vêtements larges et confortables, il est particulièrement important de noter que les tongs ne doivent pas être portées. Les risques de rouler avec ce type de chaussures sont très graves : elles peuvent se coincer entre les pédales, glisser... et empêcher de réagir à temps en cas d'accident.

Les lunettes de soleil doivent toujours vous accompagner

Le manque de vision peut être l'une des principales raisons du risque d'accident. Par conséquent, il est conseillé de porter des lunettes de soleil polarisées pour éviter l'éblouissement et prévenir la fatigue oculaire.

Vérifiez votre véhicule avant et pendant le voyage

Il est important de bien contrôler le véhicule avant tout déplacement, et surtout s'il s'agit d'un long trajet. Pneus, freins, vérifiez le niveau d'huile, le niveau de liquide de refroidissement, vérifiez que les dispositifs d'éclairage fonctionnent, assurez-vous que le filtre à air est propre et portez toujours des gilets et des triangles de sécurité.

Calculez votre itinéraire au préalable

L'improvisation peut faire partie d'un voyage inoubliable, mais au volant, elle n'est pas recommandée. L'idéal est de planifier à l'avance l'itinéraire jusqu'à votre destination, de prendre en compte les arrêts pour vous reposer... De plus, de cette façon vous éviterez être trop attentif au GPS et vous ferez plus attention à la route. Et bien entendu, l'utilisation du téléphone portable au volant, à moins que ce ne soit pour l'utiliser comme un GPS passif, est totalement interdite.

Contrôlez toujours votre vitesse

On le sait, contrôler sa vitesse est quelque chose de très évident quand on part en voyage. Pourtant, chaque jour, des accidents de la circulation se produisent précisément à cause de la vitesse. N'oubliez pas que peu importe à quel point vous êtes expert au volant, une extrême prudence sur la route est une grande responsabilité à laquelle nous devons tous prétendre.

Voyager accompagné

Il est toujours important d'assurer la Sécurité Routière, mais l'engagement est encore plus grand lorsque nous transportons plus de personnes dans notre véhicule. Les passagers doivent essayer de ne pas trop distraire la personne au volant et si vous voyagez avec des enfants, vous devez trouver des moyens de les divertir en utilisant des iPad, en lisant des histoires ... Et bien sûr, il est obligatoire d'insister pour que les occupants bouclent leur ceinture de sécurité.

Vous connaissez maintenant les points les plus importants à ne pas oublier lorsque vous partirez en voyage pendant ces vacances d'été. Nous voulons, que l’article d'aujourd'hui vous serve de guide chaque fois que vous prenez la route. Néanmoins, il est toujours conseillé de visiter le site Web de la DGT pour toute alerte ou information.

Pour Metalesa, l'objectif est la protection

Notre mission est la protection des personnes. Experts en Sécurité Routière, notre activité consiste à concevoir, fabriquer et installer des équipements spécialement conçus pour garantir la sécurité des personnes.

Produits pour la sécurité routière sur les routes

Dispositifs de retenue

Los pretiles para carreteras son sistemas de contención para puentes. En Metalesa disponemos del pretil metálico META13 y el pretil metálico META16, los cuales han sido homologados por la norma UNE EN 1317.

Les dispositifs de retenue routiers sont des systèmes de retenue pour les ponts. Metalesa dispose des dispositifs métalliques META13 et META16, qui ont été certifiés par la norme UNE EN 1317.

Raccordements sur des barrières en béton

Les raccordements sont utilisés pour relier différents systèmes de retenue de véhicules, comme un dispositif de retenue métallique et une barrière en béton. Nos raccordements sont homologués par la norme française NF 058.

Extrémités

Ce sont des dispositifs de sécurité routière qui sont placés aux extrémités des dispositifs de retenue en tant qu'élément d'extrémité sûr. Nous avons plusieurs modèles d’extrémités, qui partagent une série de caractéristiques telles que la possibilité de permettre la connexion à une glissière de sécurité double ou triple onde, et qui de plus, ont tous été testés selon la norme européenne prEN 1317-7.

Atténuateurs de chocs

Aussi appelés amortisseurs de choc, leur fonction est d'amortir l'impact du véhicule en cas de collision. Ils diffèrent des terminaux des systèmes de retenue en ce qu'ils peuvent être installés indépendamment, sans être connectés à aucun autre système. De plus, en cas de choc ils sont faciles à réparer.

Cela dit, Metalesa veut rappeler que la sécurité ne part pas en vacances. Notre objectif est de protéger la société à travers nos produits pour la sécurité routière et d'éduquer les conducteurs à passer des vacances inoubliables, amusantes et surtout sûres. Pouvez-vous nous aider à atteindre cet objectif ?


scooters para la movilidad urbana

Comment la mobilité dans les villes a-t-elle changé

La mobilité dans les villes devient de plus en plus à la carte et les moyens de transport sont de plus en plus modernes, s’adaptant ainsi aux besoins des différents usagers. Nous voyons comment les entreprises proposent chaque jour des solutions de mobilité pour les villes qui s’adaptent au confort exigé par les ses habitants, les rendant plus ergonomiques, économiques et en essayant d’être aussi respectueuses que possible de l’environnement.

L’importance de s’adapter

Actuellement, nous voulons aller plus vite, gagner du temps et arriver directement à destination, et si possible, avec la consommation d’énergie la plus faible et le coût économique le plus bas. La prolifération des technologies de géolocalisation a permis l’utilisation d’applications qui nous aident à connaître en temps réel l’arrivée du bus à notre arrêt ou l’état du trafic dans la ville.

De nombreuses villes, dans leur quête de devenir des villes intelligentes et durables, ont mis en place de nouvelles solutions urbaines pour améliorer l’utilisation des transports publics et ont limité le trafic dans certaines zones, interdisant même la circulation des voitures privées dans les centres ville à forte concentration d’usagers.

Cette tendance s’est concrétisée par le déploiement de solutions telles que des bornes ou des pistes cyclables, l’adaptation de l’ensemble de la signalisation horizontale et verticale, et l’offre de subventions pour l’achat de véhicules de mobilité individuelle.

La réponse des citoyens n’a pas tardé avec l’achat massif de vélos et / ou trottinettes électriques, non seulement dans les grandes villes, mais aussi dans les villes moins importantes. Petit à petit, toutes ces mesures qui s’inscrivent dans des plans globaux de mobilité urbaine durable font que des zones urbaines sans pollution apparaissent.

Dans une société de plus en plus consciente de l’importance de prendre soin de l’environnement et désireuse de s’adapter à des temps nouveaux, il était inévitable que ce type de mobilité électrique individuelle soit en pleine croissance pendant encore un certain temps. Cela a de plus joué le rôle de catalyseur pour que le secteur industriel innove et commercialise de nouvelles solutions de mobilité.

Cet ensemble de conséquences emporte nos villes dans un cercle vertueux qui renforce les investissements dans l’amélioration de la mobilité urbaine sécurisée, soit avec des solutions telles que des bornes, soit avec d’autres types de dispositifs de retenue, de garde-corps ou de barrières urbaines. Il s’agit en résumé de minimiser les risques pour les piétons, les cyclistes ou les adeptes à la trottinette électrique.

 

Nos solutions de mobilité urbaine

Notre engagement envers la société et notre objectif de sauver des vies ont, depuis longtemps, conduit Metalesa à travailler à l’amélioration de la vie des gens. Les solutions urbaines pour une plus grande sécurité des usagers dans leur mobilité urbaine quotidienne est l’un des domaines sur lesquels nous avons le plus concentré nos efforts ces dernières années.

Certains de nos produits les plus demandés pour améliorer la mobilité dans les villes sont les dispositifs de retenue urbains, les garde-corps cyclopédestres et les bornes.

  • Le dispositif de retenue urbain, que Metalesa fabrique et installe, est un système de retenue très versatile, conçu pour être installé sur des voies urbaines ou sur celles avec une limitation de vitesse à 20, 30 ou 50 km/h. Fabriqué pour sa parfaite intégration dans le noyau urbain tel que : rues, avenues ou ronds-points.

  • Nous disposons d’une grande variété de modèles de garde-corps cyclopédestres capables de s’adapter aux infrastructures routières de n’importe quelle ville. Il s’agit d’un système de retenue urbain destiné à protéger à la fois les piétons et les cyclistes qui circulent sur les pistes cyclables au milieu de la circulation routière.

  • Nous avons également une grande variété de bornes. Son objectif principal est de délimiter l’accès des véhicules aux zones piétonnes, cyclables ou de loisirs. À ce jour, ce dispositif continue d’être une valeur sûre pour l’amélioration de la viabilité des villes. Nous avons également réalisé de nombreuses installations dans des espaces industriels privés ou dans centres logistiques.

Si vous souhaitez mettre fin à ces problèmes et souhaitez une solution intelligente, n’hésitez pas à nous contacter. Nos services de techniciens et conseillers commerciaux n’hésiteront pas à vous proposer une solution qui s’adapte à votre réalité avec l’efficacité qui nous caractérise.


Sécurité en milieu urban et sur la route les cyclistes

En tant qu'experts en sécurité routière, l'une de nos tâches devrait être de promouvoir une plus grande sensibilisation à la sécurité des personnes, à la fois dans les zones urbaines et sur les routes. En ce sens, bien que nos produits visent à rendre la vie des gens plus sûre, Metalesa a l'intention d'aller plus loin et veut apporter sa contribution dans ce processus continu de prise de conscience.

Dans l'article d'aujourd'hui, nous allons parler de la sécurité des cyclistes lorsqu'ils circulent dans les zones urbaines ou sur les routes. Il s’agit sans doute, d’un des groupes les plus vulnérables sur la route. Les cyclistes subissent une multitude d'accidents, et ce problème doit être résolu.

Pour commencer, nous allons reprendre quelques chiffres. En 2014, 75 cyclistes ont perdu la vie sur les routes espagnoles, en 2015 ils étaient 55 à souffrir le même sort et en 2016, ce nombre a été réduit à 33. Cela dit, bien que la tendance des accidents de cyclistes semblait diminuer au cours des cinq dernières années, on constatait, en mai 2017, un doublement de ce nombre, et en 2020, encore 36 cyclistes perdaient également leur vie. Un chiffre surprenant, quand on connait les longs mois de confinement que nous avons connus.

Au début de l'article, nous avons mentionné que nos produits sont destinés à assurer la sécurité. Cependant, l’ensemble des individus doit également mettre du sien pour atteindre cet objectif. Voici quelques conseils utiles destinés aux usagers de la route pour assurer la sécurité des cyclistes aussi bien dans les zones urbaines que sur les routes.

Tout cequ'un cycliste doit savoir pour assurer sa sécurité

Bien que des facteurs externes puissent mettre en danger sa sécurité, il est important que le cycliste sache comment se protéger :

  • Connaître le code de la route : savoir ce que vous pouvez faire et ce que vous ne pouvez pas faire sur la route vous permettra d'être plus conscient des dangers.
  • S'il n'y a pas de piste cyclable sur la route, il est préférable de circuler sur des routes avec un accotement, et encore mieux si elles sont peu fréquentées.
  • L'utilisation de vêtements de couleurs lumineuses est recommandée pour vous rendre plus visible ainsi que la couleur du casque, dont le port est obligatoire.
  • Vérifiez les roues, les freins et les lumières de temps en temps. Un geste aussi rapide qu’un contrôle, peut sauver la vie d'un cycliste. En ce qui concerne l’éclairage, il est important de souligner qu'il doit être utilisé aussi bien à l'avant qu'à l'arrière lorsque la luminosité devient faible. De plus, il est obligatoire d'allumer ses feux lors de la conduite à l'intérieur d'un tunnel, quelle que soit l'heure.
  • Utilisation du rétroviseur. Ce dispositif est moins courant qu'il ne devrait l'être. Rares sont les cyclistes qui décident de fixer un rétroviseur à leur vélo, mais c'est sans aucun doute un élément bon marché et très utile pour augmenter sa sécurité.

Que doit prendre en compte un conducteur de véhicule pour assurer la sécurité des cyclistes ?

  • Lors du dépassement d'un cycliste, il est important de garder à l'esprit que, l'air déplacé par le véhicule peut le déséquilibrer. Par conséquent, lors d'un dépassement, la distance latérale de sécurité minimale de 1,5 m doit être respectée.
  • Si l’on observe la présence de cyclistes, il est important de ralentir et de redoubler de prudence.
  • L’avertisseur sonore du véhicule ne doit pas être utilisé pour avertir le cycliste car il peut effrayer, distraire et provoquer une chute.
  • Il est très important de savoir quand les cyclistes ont la priorité. Par exemple, un groupe de cyclistes a la priorité lorsqu'il a commencé la traversée d’un carrefour ou est entré sur un rond-point.

Ce n'est qu'en respectant davantage la priorité de passage et la distance de sécurité que le nombre de cyclistes victimes d’accidents pourra être significativement réduit.

Nous sommes conscients que ce sont peut-être des conseils qui semblent évidents, mais il est  utile de les rappeler et encore plus quand on sait que, statistiquement, la plupart de ces accidents surviennent précisément quand ces conseils ne sont pas respectés.

Améliorations de la sécurité des cyclistes grâce à l'urbanisme

Non seulement les individus sont de plus en plus conscients, mais les villes orientent également leur planification vers des modèles plus efficaces, tant sur le plan de la sécurité comme sur celui de la durabilité. En ce sens, l’incitation de la mobilité urbaine par l'utilisation du vélo est à l'ordre du jour, ce qui implique une réorganisation urbaine ambitieuse qui passe par la mise en place de pistes cyclables. En fait, nous constatons que les villes déploient de plus en plus de kilomètres de pistes cyclables.

Comment peut garantir Metalesa, la sécurité des cyclistes ?

La protection est notre objectif. C'est pourquoi nous concevons et fabriquons des produits de sécurité routière spécialement conçus pour cela.

Notre garde-corps cyclopédestre M009 est un système de retenue pour les cyclistes qui ne peut pas manquer dans les zones urbaines ou sur les routes pour réduire le taux d'accidents des cyclistes.

Il est situé aux extrémités des ponts ou des murs de couronnement pour éviter que les piétons et les cyclistes ne tombent dans le vide. Il diffère d'un garde-corps normal par sa hauteur, entre 1,3 et 1,5 mètre, ce qui empêche aux cyclistes de passer par-dessus, comme c’est le cas avec des garde-corps traditionnels de 1 mètre ou moins, utilisés pour les piétons.

De plus, tous les éléments formant le garde-corps sont protégés contre la corrosion par un revêtement au choix du client: galvanisé à chaud, thermolaqué ou les deux traitements en même temps.

Le thermolaquage permet une meilleure intégration esthétique des garde-corps cyclopédestres dans l’environnement, puisque nous pouvons les peindre dans n'importe quelle couleur de la carte RAL.

Dans un article précédent, nous avons fait référence à la façon dont la technologie 5G dans les villes peut aider à assurer une sécurité maximale. Un jour viendra où les cyclistes cesseront d'être un groupe vulnérable et ce grâce au développement d'outils basés sur la connectivité sans fil. Metalesa soutient bien évidemment le progrès technologique et les grandes avancées qu'il peut apporter à la sécurité routière, mais Metalesa souhaite également rappeler que « la sécurité est l'affaire de tous !»


L'importance du revêtement mural sur les façades et dans les tunnels

Le revêtement mural des façades et des tunnels est l'un de nos produits les plus demandés au niveau national et international, et en même temps l'un des plus méconnus. C’est pour cette raison que nous voulons vous parler, dans cet article, des grands avantages des revêtements muraux et quelle est la différence entre le revêtement en façade et le revêtement dans les tunnels.

Revêtement des parois des tunnels

Le revêtement mural des façades et des tunnels est l'un de nos produits les plus demandés au niveau national et international, et en même temps l'un des plus méconnus. C’est pour cette raison que nous voulons vous parler, dans cet article, des grands avantages des revêtements muraux et quelle est la différence entre le revêtement en façade et le revêtement dans les tunnels.

Parfois, un mauvais éclairage du tunnel présente un plus grand risque pour les usagers. L'installation de notre revêtement sur les parois en béton du tunnel apporte de la luminosité et facilite la vision et augmente de ce fait la sécurité. De plus, notre bardage, permet l’installation de tout système de signalisation ou d'éclairage supplémentaire.

Caractéristiques et constitution des panneaux phono-absorbants pour revêtement des parois de tunnel

Nous avons plusieurs solutions standards, configurées grâce à nos expériences sur la réalisation de nombreux projets nous avons su optimiser la conception et les fonctionnalités de ces panneaux.

Notre équipe d'ingénieurs étudie chaque projet et, en accord avec les spécifications du client, définit la meilleure solution technique. En règle générale, le revêtement comporte les éléments suivants :

  • Panneaux : en tôle d'acier ondulée et galvanisée. Ils peuvent être perforés en cas d'exigences d'absorption acoustique. Il peut y avoir un seul panneau avant ou des panneaux avant et arrière. A la demande du client, sa finition peut être thermolaquée dans différentes couleurs du nuancier RAL.
  • Laine de roche : Ce matériau est utilisé pour absorber les ondes sonores.
  • Structure porteuse : Il s'agit d'un système d'ancrage mural utilisant des tiges réglables constituées de profilés qui permettent d'adapter les panneaux aux murs présentant tout type d’irrégularités. Nous avons plusieurs systèmes porteurs qui sont faits pour s’adapter à chaque projet en fonction d'éléments tels que l'état de la paroi ou le type de revêtement demandé.

Avantages de panneaux pour le revêtement de tunnel insonorisant

  • Résistance à la corrosion : nous avons différentes solutions en fonction des contraintes environnementales de la zone, y compris pour des environnements C5. Même si les matériaux sont galvanisés, nous pouvons appliquer, si le client le souhaite, des techniques de finition, comme le thermolaquage, qui protègent le revêtement du passage du temps et des aléas climatiques.
  • Comme nous l'avons déjà mentionné, ce type de revêtement remplit une fonction acoustique importante, et c'est précisément son principal avantage.
  • Installation facile grâce à sa légèreté. Rendement élevé lors de l'assemblage.
  • Son entretien et sa réparation sont également simples en cas de dommage par accident.
  • C'est un revêtement ininflammable.
  • Il remplit une fonction esthétique car il offre la possibilité d’une personnalisation par la couleur, et il apporte également de la lumière, contrairement aux murs en béton auxquels nous sommes habitués.

Revêtement integré aux façades de bâtiments

Afin de minimiser les nuisances sonores produites par le bruit ambiant, comme la circulation ou l'agitation des gens, Metalesa fabrique et installe des panneaux qui fonctionnent comme un revêtement mural sur les façades, et qui s’intègrent au bâtiment comme un écran acoustique.

Nous vous montrons, ci-dessous, quelques images de l'un de nos projets d'intégration de revêtement mural acoustique sur la façade du stade de l'Atlético Baléares. Dans ce cas, les panneaux ont été utilisés à la fois pour isoler le bruit du terrain et pour empêcher le bruit de la rue de pénétrer dans l'installation sportive.

D'autre part, ce produit offre une réelle possibilité d'améliorer l'esthétique d'un bâtiment en utilisant cette solution élégante et de qualité qui, grâce aux options de personnalisation que METALESA propose, vous permettra également de mettre en avant les couleurs de votre entreprise. En ce sens, un changement de façade en utilisant ce type d’habillage peut faire de votre installation, un bâtiment singulier de votre quartier et lui donner, ainsi, un certain prestige. Le stade de l'Atlético de Baléares en est la preuve.

 

Caractéristiques et éléments des panneaux pour revêtemenr phono-absorbant intégrés aux façades

De la même façon que pour les tunnels, nous disposons de plusieurs solutions techniques standards conçues pour l'intégration de revêtements acoustiques en façades. Notre équipe d'ingénieurs définira la meilleure d’entre elles en fonction des exigences du client.

Les éléments qui composent cette solution sont généralement les mêmes que dans le cas des tunnels. La principale différence réside généralement dans la structure porteuse, qui doit être définie spécialement pour chaque projet. En effet, l’ancrage des panneaux acoustiques à un mur de faible hauteur et soumis à de grandes vibrations dues à la circulation, ne peut pas être le même que celui d’un panneau acoustique sur la façade d'un immeuble de grande hauteur et normalement sans vibrations.

 

Avantages du revêtement mural sur les façades des bâtiments urbains

La façade est le mur extérieur de l'enceinte ou fermeture verticale qui l'entoure. Avec le toit, il s’agit de l'un des éléments les plus importants de la construction. Les deux agissent comme une barrière contre les facteurs météorologiques externes.

Doter les façades des infrastructures des zones urbaines, d'un habillage de façade, est essentiel, car c'est l'un des éléments les plus importants de sa construction en raison de sa fonction acoustique, esthétique et climatique.

 

Propriétés acoustiques et mécaniques de nos panneaux

Les propriétés acoustiques de nos panneaux ont été évaluées conformément aux normes EN 1793-1, obtenant des valeurs d'absorption acoustique et d'isolation maximales. Tout produit acoustique fabriqué par METALESA SEGURIDAD VIAL est conforme aux exigences établies pour le MARQUAGE CE conformément à l'annexe ZA de la norme EN 14388.

Concernant le comportement mécanique, les panneaux sont testés selon la norme EN 1794-1, ayant obtenu des charges très élevées lors des essais réalisés dans des laboratoires habilités.

Si vous cherchez à utiliser des revêtements muraux pour façades ou pour des tunnels, contactez-nous et nous vous apporterons une solution qui s'adapte à vos besoins. Appelez-nous au : +34 960 88 99 44 ou envoyez-nous un e-mail à metalesa@metalesa.com